Bienvenue sur arabesk125 en cours de realisation Bienvenue sur arabesk125 en cours de realisation





Mot de passe perdu ?
Join Us Now
conect with facebook





















Login
Username:

Password:

Remember me



Lost Password?

Register now!
Menu Utilisateur
Welcome
Click here for register. Totally free and can access to all sections in the web

Login

Rememberme

Did you lose your password?


Online
Online: 41
Members: 0
Guests: 36
Bots: 5

Stats
[admin-06/21/2018]
Registered: 1
Today: 0
Yesterday: 0

Online:
usGuestUser Profile
usGuestUser Profile
usGuestMyTube
tnGuestMyTube
botGoogle searchMyTube
usGuestUser Profile
usGuestUser Profile
usGuestUser Profile
usGuestMyTube
usGuestUser Profile
usGuestMyTube
botGoogle searchMyTube
usGuestUser Profile
onlineGuestMyTube
egGuestMyTube
usGuestUser Profile
usGuestUser Profile
usGuestMyTube
botMSN searchMyTube
usGuestMyTube
usGuestUser Profile
usGuestMyTube
botMSN searchMyTube
usGuestMyTube
usGuestMyTube
usGuestMyTube
usGuestMyTube
usGuestUser Profile
joGuestMyTube
onlineGuestMyTube
usGuestUser Profile
usGuestMyTube
usGuestUser Profile
usGuestUser Profile
usGuestMyTube
usGuestMyTube
usGuestMyTube
usGuestMyTube
usGuestMyTube
usGuestMyTube
botGoogle search

Hassen Rohani demande aux USA « d’enlever leur couteau » avant toute négociation      
 





Hassen Rohani demande aux USA « d’enlever leur couteau » avant toute négociation
Submitter: admin
Publisher:
proposé le: Lun, 06-Août-2018
updated le: _NOT_UPDATED
Views: 100
Time:


 

Le président iranien Hassan Rohani a jugé « insensé » , lundi 6 août , un appel lancé par les Etats-Unis à des négociations alors que Washington va imposer dans le même temps des sanctions économiques à l’Iran.

« Associer des négociations à des sanctions c’est insensé. Ils imposent des sanctions aux enfants iraniens, aux malades et à la nation », a-t-il lancé lors d’un entretien télévisé.

Le président iranien a accusé les Etats-Unis de vouloir mener une « guerre psychologique » contre son pays. « Ils veulent lancer une guerre psychologique contre la nation iranienne et provoquer des dissensions » parmi les Iraniens.

« Si vous êtes un ennemi et que vous poignardez quelqu’un avec un couteau, et qu’ensuite vous dites que vous voulez des négociations, la première chose à faire c’est d’enlever le couteau », a-t-il ajouté.

Le président iranien a précisé que son pays « avait toujours fait bon accueil à des négociations », mais que les Etats-Unis devaient d’abord prouver leur bonne foi.

« Comment peuvent-ils montrer qu’ils sont dignes de confiance? En revenant au JCPOA », a-t-il indiqué, en référence au plan d’action global conjoint, le nom officiel de l’accord sur le nucléaire iranien conclu en 2015 et dont les Etats-Unis se sont unilatéralement retirés en mai.

Washington dit vouloir exercer une « pression maximale » sur l’Iran à travers de nouvelles sanctions, mises en place à partir du 7 août et au mois de novembre.

Mais à plusieurs reprises le président américain Donald Trump a laissé la porte ouverte à des pourparlers.

« Au moment où nous maintenons notre pression économique maximum sur le régime iranien, je reste ouvert à un accord plus global qui concernerait l’ensemble de ses activités néfastes, y compris son programme balistique et son soutien au terrorisme », a-t-il indiqué lundi dans un communiqué.

« Le régime iranien est confronté à un choix », a affirmé le président américain. « Soit il change son attitude menaçante et déstabilisatrice, et il pourra retourner dans le giron de l’économie mondiale, soit il continue sur la route de l’isolement économique ».

La première vague de sanctions américaines, qui prend effet mardi à 04H01 GMT, comprendra des blocages sur les transactions financières et les importations de matières premières, ainsi que des mesures pénalisantes sur les achats dans le secteur automobile et l’aviation commerciale.

Ces mesures « intensifient la pression sur Téhéran pour qu’il change de comportement », a insisté M. Trump. Il reproche notamment à Téhéran son soutien au Président syrien Bachar al-Assad, aux rebelles Houthis au Yémen ou encore au Hezbollah libanais et au Hamas à Gaza .

Les sanctions américaines interviennent dans un contexte déjà tendu en Iran. La semaine dernière, plusieurs villes ont été le théâtre de manifestations sporadiques et de grèves, fruits de l’inquiétude croissante et d’un sentiment de colère envers le système politique.

Les sanctions risquent de lourdement peser sur une économie déjà à la peine, qui souffre d’un taux de chômage élevé et d’une nette inflation. Principal signe de la crise: le rial iranien a plongé, perdant près des deux tiers de sa valeur en six mois.

L’article Hassen Rohani demande aux USA « d’enlever leur couteau » avant toute négociation est apparu en premier sur Actualités Tunisie Focus.


J'aime cette page
Je n'aime plus cette page

Other videos by: admin
Je remercie admin pour cette page et je vote pour lui.
Je ne remercie pas admin et je lui donne un carton jaune.
Merci
Webmaster
Inscri depuis: 06/21/2018
Résidence:
Contributions: 0
Level : -INF
EXP : NAN
HP : ( NAN / -INF )
MP : ( -INF / -INF )
RP : ( NAN / -INF )
_OFFLINE
Send Private Message to admin
coming soon


© copyright 2018 - http://arabesk125.net
The comments are owned by the author. We aren't responsible for their content.
Author Thread


tab 1 | tab 2 | tab 3 | tab 4 | tab 5 | tab 6 | tab 7 | tab 8 | tab 9 | tab 10 | tab 11 | tab 12 | tab 13 | tab 14 |

nombre total des connectés 41

qui était en ligne aujourd'hui

Loading...
Loading...